Droits de l’Homme vs. Droits Humains…

20 Nov

Dernièrement, j’ai été régulièrement énervée par l’emploi dans plusieurs articles « sérieux » (Libé, Le Monde, le Figaro) du terme « droits de l’homme ». Ca m’est arrivée à tant de reprises que je me suis mise à douter de mon lointain souvenir d’école primaire ou j’avais appris qu’on parlait de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ». J’ai donc été faire un tour sur Wikipédia, et voici la définition que j’ai trouvé :

Un homme est un individu de sexe masculin de l’espèce Homo sapiens ou un être humain, par complément à l’individu de sexe féminin. Le terme « Homme », avec une majuscule, est aussi utilisé pour désigner l’espèce humaine.

Ouf, ma mémoire ne me fait pas (encore) défaut !

Mais si même les sources « sérieuses » ne s’attachent pas à systématiquement mettre cette majuscule et que déjà à l’oral cette expression peut prêter à confusion sur ses destinataires (les hommes ou les Hommes), ne vaut-il pas mieux exiger une expression plus neutre et parler de droits humains ?

Un article très intéressant dans Le Monde Diplomatique précise que la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen (texte adopté en 1789 et qui a servi de base pour la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948), les femmes ne faisaient pas partie des destinataires. En effet, après un débat à l’Assemblée Nationale, il avait été voté que les femmes n’étaient pas douées de raison et donc non concernées par ses droits.

Pour corriger cette inégalité, Olympe de Gouges a rédigé la déclaration des droits de la femme et de la  citoyenne en 1791, avant d’être guillotinée deux ans plus tard.

Il a fallu attendre 1948 pour que ces droits deviennent universels et que le mot homme devienne le mot Homme.

Mais alors que le Canada et la Suisse (respectivement en 1978 et 1991) utilisent le terme « droits humains » dans une logique non discriminatoire, la France reste très attachée à la notion de « droits de l’Homme ».

Les opposants à ce changement d’appellation (et j’espère que certains commenteront ici), arguent que le terme « droits humains » étant plus vaste, l’utiliser pourrait permettre de noyer certains droits sous d’autres.

Vous comprendrez à la longueur de ce dernier point que je ne partage pas cette opinion 🙂

Publicités

7 Réponses to “Droits de l’Homme vs. Droits Humains…”

  1. Madame Kévin novembre 22, 2009 à 10:13 #

    Pendant longtemps, les femmes ont été considérées comme dénuées de raison sur le plan juridique !!!! Même si on progresse moins que ce que l’on souhaiterait, nous avançons…

  2. nouch novembre 23, 2009 à 9:20 #

    oui, c’est sûr!

  3. remi novembre 25, 2009 à 1:46 #

    Le problème chere Nouch’, est que l’assimilation droits de l’Homme = droits humains permet à certains « grands démocrates » de se prévaloir du respect des droits de l’Homme. Je pense à Ben Ali (relayé par Chirac) qui dit que la première des libertés est la liberté de pouvoir manger, pour mieux éviter la question des libertés politiques.
    Alors évidemment, les droits économiques et sociaux sont fondamentaux. Mais je pense qu’il est important de garder cette distinction entre ces deux sources de droits naturels. Les droits de l’Homme font référence aux droits politiques ; les droits humains aux droits politiques, économiques et sociaux.
    J’ai peur qu’une bonne intention initiale (rendre mixte le terme) nuise au final à l’objectif politique.
    A ce sujet : http://www.aidh.org/drts_hom-hum.htm

  4. nouch novembre 25, 2009 à 2:01 #

    il suffit d’insister sur le fait que le terme « droits humains » recoupent les droits politiques, économiques, sociaux et culturels (que tu oublies dans ton énumération) et de s’assurer que l’on ne peut parler que d’un aspect de ces droits sous le terme « droits humains ».

    en suivant ta logique, les entreprises parlant de la défense des droits de l’Homme ne parleraient que des droits politiques, alors que le plus grand enjeu pour elles est la défense des DESC (droits éco, sociaux et culturels)

  5. remi novembre 25, 2009 à 2:04 #

    Mais insister sur le fait que le terme « droits humains » recoupent les droits politiques, économiques, sociaux et culturels n’enlève rien au fait que tu agrèges des choses différentes.

    Je trouverai cela logique effectivement que les entreprises parlent de droits humains. Effectivement.

    • nouch novembre 25, 2009 à 2:07 #

      rpiondu

  6. nouch novembre 25, 2009 à 2:07 #

    je ne suis pas sûre d’agréger des choses différentes…
    on parle de toutes façons de droits concernant les êtres humains, de sortes à assurer leur dignité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :