le Pape et la capote

20 Nov

Le Pape Benoît XVI admet l’utilisation du préservatif. L’exemple donné par le Saint Père fouettard est le cas d’un homme prostitué.

Utiliser un préservatif dans ces conditions ça

peut être un premier pas vers une moralisation, un début de responsabilité permettant de prendre à nouveau conscience que tout n’est pas permis et que l’on ne peut pas faire tout ce que l’on veut.

Mais (parce que faut arrêter de déconner deux minutes)

ce n’est pas la façon à proprement parler de venir à bout du mal de l’infection du VIH

Ben ouais les jeunes! Une seule solution, la non-fornication!

Et ouais:

Se polariser sur le préservatif signifie une banalisation du sexe et c’est exactement le danger que beaucoup de gens considèrent le sexe non plus comme une expression de leur amour, mais comme une sorte de drogue, qu’ils se fournissent eux-mêmes

On gardera tout de même en mémoire que les précédents discours condamnant le port du préservatif même pour prévenir les MST et leurs conséquences sur les pratiques à risques dans les pays où la prévalence du VIH atteint des sommets…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :