Archive | le dimanche en musique RSS feed for this section

Le dimanche en musique #5

21 Nov

La première fois que j’ai vu François Virot en live, je l’ai trouvé détestable. Du moins avant qu’il ne commence à jouer et chanter de cette petite voix digne d’un chat de gouttière.

J’adore ce type, si, si! une voix très particulière, un sens du rythme affirmé et surtout une façon exceptionnelle d’occuper la scène, à lui tout seul.

Pourtant, lorsqu’il est arrivé sa guitare à la main, qu’il s’est assis et qu’il a commencé à jouer son premier morceau, non sans nous dire qu’il avait picolé la veille et insuffisamment répété ce morceau et qu’il n’était pas sûr d’aller jusqu’au bout, il m’a franchement énervée.

C’est vrai, quoi! Vu le prix des places pour les petites salles parisiennes, on s’attend au moins à voir quelque chose de fini, de maîtrisé du moins.

Puis ses doigts ont commencé à voler sur le manche, sa jambe gauche a débuté son balancement un peu étrange, et moi j’ai été transportée.

Pour en savoir plus, son myspace.

Une vidéo:

Publicités

Le dimanche en musique #4

14 Nov

Shout Out Louds a été fondé à Stockholm en 2001, l’année du serpent doré selon le calendrier chinois, aiment-ils rappeler.

Ils sont cinq et avec des instruments assez classiques et le résultat est assez épatant. Ils ne sont que peu connus en France, leur album n’étant même pas dans les rayons de la Fnac.

J’aime leur fraîcheur et ce que dégage leur musique (chez moi ça donne une irrémédiable envie de me lever et de me trémousser) mais aussi leur univers artistique, très prononcé et assez onirique par moment.

Bref, une belle découverte, à partager.

Pour en savoir plus, leur Myspace et leur site

Et quelques vidéos pour finir:

Le (pas) dimanche en musique #3

11 Nov

Hier je suis allée au Glazart pour un concert de Faustine Seilman (pianiste et chanteuse) et ses musiciens (un batteur, un bassiste et un guitariste). Faustine Seilman, c’est vraiment chouette, une musicalité impressionnante, une voix perçante et une certaine originalité dans l’enchaînement de la ryhtmique.

Après Faustine Seilman, Dark Dark Dark jouait. Ils commencent une tournée en France et le Glazart était la première date. Je ne connaissais pas Dark Dark Dark, j’ai été réellement transportée par la voix hallucinant de Nona Marie, qui est aussi pianiste ET accordéoniste. Accompagnée par un batteur à la barbe aussi impressionnante que son talent, un contre-bassiste déjanté et un clarinettiste.

Bon en fait, c’est pas aussi simple que ça car ils jouent tous plus ou moins tous les instruments.

Le résultat? Une sacrée dose de frissons et souvent les yeux qui s’humidifient.

J’ai acheté leur dernier album qui est superbe, mais je crois que je les préfère en live.

Pour plus d’info (de vidéo, de photos et de morceaux) : leur Myspace et leur site

Quelques vidéos pour passer ce long week end:

Le dimanche en musique #2

31 Jan

Let me introduce… The Patriotic Sunday

Deux albums au compteur pour ce groupe nantais, mais bien plus pour l’ensemble ses membre qui ont chacun plusieurs cordes à leur arc.

Voici le clip de Jonas, titre phare de l’album « Characters » qui date d’octobre dernier.

Enjoy…

Un dimanche en musique…

15 Nov

M.TYA-miami

J’ai découvert Mansfield Tya en 2006, avec leur album « Fuck ». De très belles mélodies, nostalgiques, noires et envoûtantes.

Elles ont depuis sorti « Seule au bout de 23 secondes », plus diversifié musicalement parlant, avec un plus grand nombre d’instruments et des chansons plus gaies, et certaines qui partent réellement en délire lors de leurs concerts (comme par exemple sur Love me Tender, ci-dessous).

Mon Amoureuse – Fuck 2006

Love me Tender – 19/09/2009, à la Boule Noire