Archive | Libé RSS feed for this section

Tribune de Clémentine Autain – Pour un féminisme social.

24 Fév

Des semaines très chargées niveau boulot ne me permettent pas d’être aussi présente sur ce blog que je le souhaiterais.

En attendant des périodes plus fructueuses en termes d’écrits, je vous invite à lire l’excellente tribune de Clémentine Autain parue dans Libé hier.

Publicités

Petit ou grand H #3

8 Fév

j’ai découvert le blog d’Eric Sottas, secrétaire national de l’Organisation Mondiale contre la Torture et quelque chose m’a immédiatement sauté aux yeux: l’entête.

On clique, sinon on voit rien...

Et oui, un de plus qui ne fait pas la différence entre droits de l’homme et droits de l’Homme…

J’ai été très étonnée de cette « coquille » qui apparaît dans plusieurs de ses articles. Ne trouvant pas de mail ou de rubrique « contact », j’ai décidé de lui faire part de cet étonnement par commentaire. Quelques jours après l’avoir écrit, il a été publié, je suis toutefois un peu déçue de ne pas avoir eu de réponse…

Pourtant, il n’était pas méchant mon commentaire?

Bonjour,

je m’excuse par avance que mon commentaire ne porte que sur ce que vous devez penser être un détail. Dans l’ensemble de vos articles, vous parlez de droits de l’homme au lieu de droits de l’Homme ou droits humains. En tant que fonctionnaire international, fondateur d’un syndicat lycéen et ayant travaillé à la CNUCED, je suis très étonnée de vous voir commettre une telle faute…
Merci de corriger ce que j’appellerais une coquille.

Rédigé par: Nouch | 26/01/2010 à 18:02

Les caractéristiques de la féminité, par le promoteur immobilier Hélénis.

6 Nov

J’en avais déjà entendu parler, mais c’est sur Libé que je lis le premier article sur le sujet: des maisons construites par des femmes et dont la cible sont… les femmes seules.

Bien sûr, les maisons sont accessibles à tout le monde (sous peine d’être dans l’illégalité) et l’article précise que « on y trouve aussi des couples avec enfants et même un homme seul ! » (youhou!!!).

C’est à la lecture des différents points susceptibles de plaire aux femmes que je suis restée sans voix:

Pascale Malet, la directrice commerciale, nous explique que le but était de « simplifier la vie des femmes ». Voyons comment:

«On a viré le sempiternel garage, typiquement masculin, pour le remplacer par un cellier, (…) un local fourre-tout, pour mettre les packs d’eau, les poussettes, les vélos des enfants, etc.»

Sans Blagues! Monsieur aime les voitures, alors que Madame aime ranger les courses et s’occuper des enfants!

Elle précise ensuite que l’ordinateur a été placé sur l’escalier, pour des raisons esthétiques, mais aussi pour que «du séjour et de la cuisine, la mère a toujours un œil sur l’ordinateur»

La cuisine est la pièce préférée des femmes, à moins que ce ne soit le salon…

Je trouve ça réellement dingue de trouver des projets immobiliers comme celui-ci en 2009.

Ce qui rassure tout de même, c’est que les femmes qui s’y sont installé l’ont fait pour le prix et non pour ces spécificité « féminines » qui sont en réalité sexistes.