Archive | revue de presse RSS feed for this section

Du mieux… Mais…

8 Déc


La Barbe a remis un prix à Radio France qui dévoilait le nom de la personnalité culturelle de l’année. Oh terrible mystère planait autour de son identité, mais point sur son sexe. Parmi 8 préposés masculins, peu de risque que le vainqueur soit une femme!

Un autre prix est lancé, celui du sportif de l’année. A nous de choisir entre 14 sportifs, dont 4 sportives. A noter que deux équipes nationales y figurent: l’équipe de France de rugby et celle de handball… les deux étant masculines, cela va sans dire.

Nan mais!

Publicités

Revue de presse #2

27 Jan

Une revue de presse toute en contradiction aujourd’hui.

On commence avec un article du Figaro qui présente le rapport annuel du Bureau International du Travail.

Le nombre de sans-emploi dans le monde a atteint près de 212 millions en 2009, en raison d’une hausse sans précédent de 34 millions par rapport à 2007, à la veille de la crise économique mondiale.

L’article souligne les disparités régionales (l’Europe très touchée) et générationnelles (les jeunes trinquent).

Un autre article de Libé reparle de la réforme des programmes des lycées, notamment en SES. Déjà que l’option en prend un sacré coup, puisque de 3h on passe à 1h30 hebdomadaire de SES OU de « principes généraux de l’économie et de la gestion » (ce qui ne veut absolument rien dire, au niveau lycée). Bref. Là on apprend un truc encore plus marrant (oui, c’est ironique):

Les nouveaux programmes, selon l’association des profs de SES, évacuent les questions de société, comme le pouvoir d’achat ou le chômage.

Voyez le rapport? Dans un contexte de crise économique, de hausse du chômage et de recul du pouvoir d’achat, on se dit que oui, finalement, c’est peut-être pas trèèèès important que nos jeunes maîtrisent ces questions.

par contre, la gestion, OUI! fondamental tout ça!

Dans un article du Monde, on parle du forum économique de Davos. On y apprend que les chefs d’entreprises ont la patate:  selon une étude d’un grand cabinet de conseil,

81 % des chefs d’entreprise se déclarent « confiants » ou « très confiants » pour l’année à venir contre 64 % l’an passé.

MAIS! mais, mais….

Le prolongement de la récession est considéré comme la préoccupation majeure des dirigeants pour l’année à venir (65 %) suivi de près par l’excès de réglementation (60 %). 27 % des dirigeants se déclarent même « particulièrement inquiets » par ce dernier sujet.

Un article de Libé nous parle, lui du moral des ménages, avec un titre qui se suffit à lui même:

le moral des français fait du surplace

ouais. ET!…

les ménages sont plus nombreux à anticiper une augmentation du chômage

ah bah oui, chacun ses problèmes!

Célébration du 65ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. Dans un article du Figaro on apprend que

Benoît XVI a dénoncé la « cruauté inouïe » des camps d’extermination de l’Allemagne nazie lors de son audience générale

… il veut aussi béatifier Pie XII…

Et pour finir en riant un peu (beaucoup), un article du Nouvel Observateur nous apprend que

Jean Paul II se flagellait avec une ceinture et dormait à même le sol par mesure de pénitence et pour se rapprocher de la perfection chrétienne

ah ouais, quand même!

Revue de presse #1

8 Déc

Bon, OK, j’opte pour la solution de facilité en inaugurant cette rubrique, mais je ne suis pas très inspirée ces derniers temps, certainement le coup de mou de l’hiver.

  • Tout nouveau, tout chaud, le concept de « Newemoticons« , les nouvelles émoticones.
  • Le mal être dans les couloirs de Pôle Emploi, les discussions sur le stress et la souffrance au travail. Les discussions, c’est bien, la prévention c’est mieux! quand on se lance dans une fusion d’une telle ampleur sans prendre le temps de peser les tenants et aboutissants, voici à quoi on arrive…
  • On se pose la question de savoir si la France joue double jeu à Cop15, tantôt annonçant que les aides climatiques iront se cumuler aux aides au développement (normalement obligation de 0.7% du PIB, jamais respectée), tantôt l’inverse…
  • Etre mauvais joueur, c’est maaaaaaal! et ça coûte cher, hein Joachim?

Bonne journée les amis!