Archive | scènes parisiennes RSS feed for this section

Lomo, photo, facho

3 Nov

Je me suis mise à la photo argentique. Chouette me répondrez-vous, mais encore?

Et bien qui dit photo argentique, dit pellicules à développer. Je me rends donc dans un labo photo à côté du boulot pour faire développer mes deux premières pellicules. En arrivant, je remarque une affiche disant:

Pour cause de nombreux travaux non récupérés, nous demandons une caution de 10€ lors du dépôt de la pellicule.

Je n’ai pas de liquide sur moi, je demande alors si je peux laisser une pièce d’identité, puisque les négatifs sont à récupérer le soir même. La vendeuse se penche alors vers moi et, en baissant la voix, me dit:

Oh, vous savez, ce dépôt on ne le demande qu’aux étrangers…

Un ange passe, je peux voir danser la flamme du FN dans ses yeux quand, ne voulant pas y croire et étant dans une zone très touristique, je demande:

Ah! vous voulez parler des touristes

Elle me répond:

Non, pas ce genre d’étrangers…

J’ai récupéré mes négatifs et ai changé de labo photo.

Publicités

Au bistrot

27 Juil

Assises une terrasse d’un bistrot, le patron et un de ses amis sont juste derrière nous. Un passant cherche à déplacer un scooter stationné le long du trottoir, juste à côté de la terrasse. L’ami du patron, et propriétaire du scooter, se retourne et croyant qu’on cherche à lui voler son scooter, intervient.

Le passant en question rétorque qu’il ne fait que l’avancer afin de pouvoir garer son camion à la place. L’ami du patron répond à son tour qu’il est inutile de se donner cette peine, puisque la place convoitée se situe devant une sortie de garage. Le passant insiste en déclarant habiter ici, et la double porte n’est pas une sortie de garage. Le ton monte. Le patron interpelle son ami en lui demandant de déplacer son scooter, afin de laisser le passant se garer.

L’ami prend son scooter et le déplace en rétorquant au patron:

Tu défends les cons, toi maintenant?!