Tag Archives: cantonales

L’UMP et le (non) front républicain

21 Mar

Au lendemain du premier tour des élections cantonales, on se réveille comme un dimanche matin après un samedi soir à boire du rosé tiède: avec une sévère gueule de bois.

La cause?

Une abstention à 54% et un Front National à plus de 15% au niveau national (alors que le parti de Marine Le Pen n’avait présenté des candidats que dans 78% des cantons à renouveler).

Si on ajoutez à ça l’intervention honteuse de Jean-François Copé hier soir qui annonce qu’il n’a que faire du front républicain, alors que le deuxième tour verra le PS et le FN s’affronter dans 204 duels, on peut ajouter de la vodka bas de gamme à la bouteille de rosé, et en plus du mal de crâne, on a la nausée.

Je me souviens de l’appel unanime de la Gauche au lendemain du premier tour tour de l’élection présidentielle de 2002, de l’effort que tous ces responsables politiques d’abord,  des militants et des citoyens ensuite, mettant à contre cœur un bulletin pour Jacques Chirac dans l’urne pour contrer l’extrémisme, assurant au passage une réélection avec le taux le plus haut de la Cinquième République. Comment des responsables politiques peuvent se permettre de tenir ce discours au nom de « la droite et la gauche, ce n’est pas la même chose »? En effet, belle illustration, la Gauche et la droite, ça n’a rien à voir. Pendant que les uns font la course aux électeurs exploitant de façons nauséabonde les thématiques du Front National, favorisant son émergence, d’autres font front quoiqu’il arrive à l’intolérance et à tout ce qui vide notre République de ses valeurs fondatrices.

On s’en souviendra en 2012 quand, après 13 mois passés à nous expliquer que la laïcité, c’est exclure les musulmans, à déblatérer sur les immigrés qu’on devrait remettre dans des bateaux, à faire des blagues dont la chute est « quand y’en a un, ça va, c’est quand y’en a plusieurs… », à traiter en sous Hommes certains catégories de personnes et à détricoter le tissus social de notre pays, le Front National atteindra des niveaux historiques et que la droite nous expliquera que c’est à cause de la division à gauche.

Sans blagues.

cantonaux

17 Mar

Dimanche, les habitants de certains cantons sont appelés aux urnes pour le renouvellement des élus (cliquez là pour connaître la liste des cantons concernés)

J’ai reçu hier les tracts des différents candidats pour les élections cantonales. Seuls deux partis sur six ont une candidate et un suppléant, mais ils ne correspondent pas aux partis pour lesquels j’ai envie de voter. Pourtant, j’en ai marre du sempiternel quinquagénaire blanc cumulard et sa suppléante.

Grumpf.

(la photo, c’est pour se détendre. je l’ai prise à la manif du 5 Mars)